CHRONIQUE DE :

Sommaire de la boutique

Magie et fantasy : Accueil du site

Veritabe Dragon Rouge Plus la Poule Noire (le)

Broché: 124 pages


Editeur : De Boree (13 octobre 2008)


Collection :

FAC SIMILE

Comme l’indique Hugues Berton, ethnologue, sur une fiche jointe à ce petit ouvrage, le « Dragon rouge » est un grimoire qui fut particulièrement redouté et qui donnait un grand prestige à ses possesseurs.

Alors, faut-il craindre d’ouvrir ce livre ? Est-il à ce point dangereux ? Le lecteur doit-il renoncer à satisfaire sa légitime curiosité ? Que nenni ! Ce petit livre ne saurait qu’être source d’amusement et d’étonnement pour l’Homme du 21ème siècle.

Toutes sortes de sujets sont abordés : l’auteur inconnu s’intéresse tout d’abord aux usages de la baguette de sourcier, ses méthodes d’utilisation pour trouver de l’eau ou des trésors. Puis, il présente les sept esprits célestes de la magie d’Arbatel avec pour chacun d’eux leurs marques respectives, leurs rôles et pouvoirs. Les sept grands secrets sont ensuite traités ainsi que les pactes avec le diable, la description de la nécromancie, l’astrologie et l’influence de chaque planète, les signes du zodiaque appelés « Maisons célestes » et les horoscopes. L’auteur mentionne le secret des secrets, l’exorcisme avec deux exemples écrits en latin, le miroir secret de Salomon et les détails afin d’en fabriquer un soi-même.

La deuxième partie de l’ouvrage est consacrée au « Secret de la poule noire » : explication du rituel d’invocation, manière de faire des pactes avec différentes sortes d’esprits pour obtenir ce que l’on veut, présentation des principaux avec leur grade et leurs capacités, l’appel des esprits, la description et les secrets de fabrication des talismans et pantacles, les secrets touchant à la physionomie humaine présentent les caractéristiques physiques propres à certains traits de la personnalité, les secrets de beauté de la reine Cléopâtre, ceux qui permettent de se rendre invisible, les secrets du savant Arthéphius et, pour terminer, des présages et préjugés avec quelques exemples.

Cet ouvrage est le fac-similé de l’édition de 1521 reproduit à l’identique avec une couverture imitant un exemplaire ancien. La présentation est donc très soignée avec la tranche des pages orangée, un signet en satin, une couverture et des pages de garde en papier reliure.

Un ravissant petit objet de curiosité !

© Chronique de Esther Brassac, décembre 2008

Commander ce livre