Magie et fantasy

Retour à l’accueil de la boutique

Retour à l’accueil de la boutique

Les êtres fabuleux


Petit peuple, créatures fantasy

Fées

Elfes et nains

Animaux fabuleux

Dragons

Fantômes, revenants et démons



Mythes et légendes


Légendes arthuriennes

Culture et mythes celtiques

Culture germano-scandinave

Lieux mythiques

Mégalithes

Contes et légendes

Mythologies



Esotérisme


Livres  sur l’ésotérisme
Magie

Alchimie

Chamanisme

Symbolisme

Kabbale



Divers


Crops circles

Dessin de fantasy
Littérature fantastique
Le cinéma fantastique
Le monde de Tolkien

Moyen-Âge
La sorcellerie et les sorcières

Sélection de romans, dvd, jeux vidéo, films... de fantasy

Accueil -  Petit peuple - Animaux fabuleux - Mythes et légendes - Pratiques mystérieuses - Autres merveilles - Annuaire
- Boutique de livres  fantasy et fantastique - Plan du site - Contact - Annuaires partenaires - Liens fantasy

Annuaire

Mythes légendes

Petit Peuple

Animaux fabuleux

Autres merveilles

Pratiques mystérieuses

Boutique de livres

Accueil

BIBLE DES VAMPIRES

De Edouard Brasey et Stéphanie Brasey

Relié: 295 pages

Editeur : Le Pré aux Clercs (23 septembre 2015)


Le Retour de Lilith - La lune Noire

de Joëlle de Gravelaine (Auteur)

La Lune noire et Lilith sont intimement liées comme l’auteur l’explique au travers de cet ouvrage.

Commençons par Lilith dont l’étude constitue le tiers du livre.  D’abord, le noir, couleur dont la réputation maléfique s’allie à la première femme créée par Dieu. Puis Lilith elle-même, une entité à la symbolique si forte qu’elle a influencé la place de la femme dans les civilisations, notamment celles de l’Antiquité. Bien sûr, elle est impliquée dans les relations hommes femmes, particulièrement dans un sens spirituel et psychologique, religieux et mythologique. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Joëlle de Gravelaine propose une analyse très soignée et vraiment captivante.

La deuxième partie de l’ouvrage est centrée sur l’astrologie : dialectique entre la Lune noire et le Soleil noir, les maisons astrologiques et la Lune noire, les aspects, les douze signes du zodiaque, les transits de la Lune noire dans les maisons et les planètes. On y trouve des portraits psychologiques, des exemples de personnes célèbres ou non. C’est assez concis, mais très clair.

En fin d’ouvrage, des portraits plus détaillés sont présentés (Paul Valéry, Pierre Jean Jouve, Marguerite Duras et celui d’une anonyme).

Bien que Le retour de Lilith soit principalement destiné à des lecteurs férus d’astrologie, il est susceptible d’intéresser les amateurs de Lilith pour cette première partie vraiment fouillée. J’ai beaucoup apprécié !


© Chronique de Esther Brassac, mars 2015

Broché : 288 pages - Editeur : Grancher (3 janvier 2015)

Le Vampirisme de la légende au réel

de Robert Ambelain (Auteur)


Voici un ouvrage sur les vampires qui sort un peu du lot, car il ne traite pas des mêmes sujets. L’auteur se consacre exclusivement à une éventualité : que cette créature ne soit pas un mythe ! A travers les siècles, le vampire a fait parler de lui dans la vie quotidienne et les témoignages sont nombreux.

Robert Ambelain, spécialiste de l’ésotérisme et de l’occultisme offre donc ici une étude soigneuse dans cette optique. Pour un passé plus ou moins lointain et jusqu’au vingtième siècle, il propose une analyse basée sur des documents objectifs (dont des procès-verbaux) et sur des recherches scientifiques. Bilocation, phénomène du Double, agissements de personnes décorporées sur la matière, cas clinique de morts-vivants, expériences sur des animaux ramenés à la vie, analyse du sang de décédés récents, pseudo-morsure, animaux retrouvés vivants dans des conditions impossibles (crapauds dans des roches)… Le propos est captivant de bout en bout, accompagné de très nombreux exemples. Les vampires psychiques sont mentionnés succinctement, ainsi que le vampire dans l’astrologie (très survolé, j’avoue que ce dernier passage m’a peu intéressée). L’étude des rites de protections dans les vieux grimoires parachève l’ouvrage.

Un seul petit bémol selon moi, c’est qu’il n’y a rien pour l’époque actuelle, pas la moindre information ou témoignage. Dommage, car il eut été intéressant de savoir si les documents du 17e, 18e, 19e siècles et début du 20e pouvaient vraiment être pris au sérieux. Aujourd’hui, nous sommes plus sceptiques que jamais, plus difficiles à convaincre.  Ceci explique peut-être cela. Du moins, ce livre permet-il de comprendre que par le passé et jusque récemment le phénomène vampirique était pris très au sérieux et qu’il pourrait se baser sur des faits réels. Si l’existence des vampires demeure sujet à caution, on sait grâce à Robert Ambelain que tout, vraiment tout est possible.


© Chronique de Esther Brassac, mars 2015


Broché : 220 pages - Editeur : Trajectoire (7 février 2015)


L'effroyable encyclopédie des revenants

de Pierre Dubois (Auteur), Carine M (Illustrations), Elian Black'Mor (Illustrations)


Quelle merveille ! Voilà la première pensée qui me vient à l’esprit lorsque j’ai feuilleté cet ouvrage pour la première fois. Pourtant, j’avais déjà lu l’Epouvantable encyclopédie des fantômes (chronique ci-dessous) et j’aurais pu être blasée. Eh bien non, pas du tout ! On retrouve évidemment la même qualité d’illustrations, les textes poétiques, truculents, humoristiques de Pierre Dubois, mais l’univers encore plus sombre des revenants m’a particulièrement séduit.

Sur le plan physique, le papier est moins satiné, mais l’aspect mat est quasi velouté et l’on reste dans la même ambiance du point de vue des teintes : grège, anthracite, des illustrations en couleurs souvent pastel, sombres. De nombreux dessins sont tracés en noir avec ce petit côté burtonien qui charme l’esprit. Par contre, j’ai été surprise de constater que les dimensions de cette deuxième encyclopédie étaient supérieures de 5 mm en hauteur et en largeur par rapport à l’Epouvantable encyclopédie des fantômes… bizarre, autant qu’étrange !

Bon, venons-en aux hôtes des lieux, c’est à dire les revenants. Ah, on en trouve de ces phénomènes, plus ou moins antipathiques, plus ou moins dangereux, mais déterminés, oh oui ! Revenants des mers, revenants des auberges, revenants chasseurs, ceux qui n’ont plus de tête, les amoureux malheureux,  les vengeurs et les désespérés… Et même des véhicules hantés ! J’ai enfin appris quelle était la différence entre chasse sauvage, chasse infernale et chausse maudite. Et tant d’autres choses.

Plus de 35 contes, dont certains longs de plusieurs pages, offrent une vision terrifiante de ces manifestations mortelles. Ce qui est plaisant, c’est ce mélange entre informations et histoires, le tout accompagné de notes manuscrites, de petits dessins tels des insectes qui parcourent les pages, d’extraits de textes…


Ce livre se lit par petites doses, se déguste tel un nectar.  Aussi fantastique que le premier volume (chronique ci-dessous), je le recommande donc très vivement, mais à un public d’adolescents et d’adultes car le vocabulaire employé et la manière dont les textes sont rédigés a peu de chance de capter l’intérêt d’un public très jeune.


© Chronique de Esther Brassac, janvier 2015

Cartonné : 224 pages - Editeur : GLENAT (13 novembre 2014)


L'épouvantable encyclopédie des fantomes

L'épouvantable encyclopédie des fantomes

Pierre Dubois

Voilà des livres comme je les aime : instructifs et magnifiques. Comme à son habitude, Pierre Dubois nous dévoile les univers fantomatiques dans toute leur horreur et leur poésie aussi. Mélange de contes et de textes informatifs (vous en apprendrez beaucoup sur les différentes catégories de fantômes, leurs origines, comportements et bien plus), cela permet un savant dosage entre frémissements et culture.  Par exemple, plusieurs chapitres sont consacrés aux bruits produits par ces esprits tapageurs (musique, cris, bavardages...).

On y trouvera également des extraits de musique, des morceaux très courts de textes écrits par des auteurs tels que Emily Brontë, Alexandre Dumas, Gaston Bachelard…

De plus, l’ouvrage est tout simplement superbe ! La couverture cartonnée bien épaisse, le papier satiné dans les tons gris-grège. Et les illustrations ! Quelles merveilles ! Certaines sont proposées en plein page ou double page tout en couleur avec de petits textes choisis à la perfection qui agrémentent cet instant de magie. De nombreux autres, en noir, sont tracés manifestement à la plume (c’est du moins l’impression qu’ils donnent), fins, gracieux, romantiques, gothiques ! Au détour d’un feuillet, on découvre ici un petit insecte, là des médaillons présentant une scène charmante… Les personnages filiformes, les décors dans lesquels ils évoluent sont un véritable bonheur. Exemple, la « Maison enfantômée du rêveur pneumatologue », semblable à une maison de poupée dans la manière dont le dessin est présenté avec des fantômes qui sortent des cheminées, qui sévissent dans le salon, la chambre à coucher tout autant que dans le jardin où des tombes plantent leurs stèles près de l’entrée.  Humour et frissons garantis.

C’est un véritable coup de cœur pour moi et j’invite tous les amateurs de fantômes à s’offrir cet ouvrage qui, je le pense, ne peut faire que l’unanimité.

© Chronique de Esther Brassac, décembre 2014


Relié: 216 pages - Editeur : Glénat (7 novembre 2012) - Collection : Beaux livres


Le Coffret du spiritisme Oui-Ja

Ce petit coffret m’intriguait lorsque j’en ai appris la publication et, comme je connaissais déjà quelques autres parutions de la même collection, j’avais hâte le découvrir. N’est-il pas passionnant de prendre contact avec les esprits ?


En l’ouvrant, j’avoue avoir eu une petite déception car je m’attendais à ce que la planchette soit en bois. Or, elle est plastifiée (mais très rigide) et de petites dimensions (23.5 sur 14 cm). Le cabochon, quant à lui, est en cristal.


J’ai alors entamé la lecture du livret qui l’accompagne. Ecrit par Jean-Luc Caradeau, auteur dont j’ai toujours apprécié les travaux, je n’ai vraiment pas été déçue. Déjà, il explique clairement que la planchette peut être réalisée dans n’importe quel matériau sans dommage pour l’invocation et que certains travaillent même avec un ordinateur et une souris. Me voilà bien rassurée !


Ensuite, tout est captivant et très riche en informations pour un si petit ouvrage (76 pages). Les principes du Oui-Ja, les supports alternatifs, l’histoire du spiritisme, les concepts de médiumnité, d’invisible, la manière d’aborder la communication avec les morts, différentes expériences réalisées dans un passé plus ou moins proche, la définition de l’âme dans toute sa complexité, la façon d’appréhender les réponses des esprits et les pièges dans lesquels il faut éviter de tomber, les raisons qui peuvent empêcher la réussite d’une communication… sans compter les nombreuses définitions et biographies dans des encadrés pour préciser le propos.


La lecture de cet ouvrage m’a entraînée dans un univers complexe bien moins farfelu que je n’aurais pu le soupçonner au premier abord.  Certes, comme le signale l’auteur, le texte est avant tout théorique ; on ne trouvera pas ici de méthode pas à pas pour mettre en œuvre la planchette Oui-Ja, pour la simple et bonne raison que sa pratique nécessite une préparation psychique et une recherche intérieure. Tout ceci est clairement expliqué et je pense que ce coffret constitue une manière plaisante mais sérieuse pour débuter. Une agréable surprise !


© Chronique de Esther Brassac, novembre 2014

Broché : 80 pages - Editeur : TRAJECTOIRE (1 octobre 2014) - Collection : L'officiel


Chasses infernales et cohortes de la nuit au Moyen Age

Claude Lecouteux (Auteur)

Broché : 250 pages

Editeur : IMAGO (17 avril 2013)

Collection : IMAGO (EDITIONS

Le mystère des Loups-garous - Tome 1

Le mystère des loups-garous - Tome 2. Du mythe au réel

Xavier Yvanoff (Auteur)

Broché : 294 pages

Collection : Démons et merveilles

Editeur : Temps Présent

Broché : 166 pages

Guide du savoir-survivre en compagnie des monstres

Guide du savoir-survivre en compagnie des monstres

Carine-M

Relié: 64 pages

Editeur : Kensington Pudding (22 octobre 2009)


Les maudits : Bienvenue au parc des chimères

Les maudits : Bienvenue au parc des chimères

Elian Black'Mor

Relié: 96 pages

Editeur : GLENAT (16 novembre 2011)

Collection : DRUGSTORE


Dessiner les vampires

Dessiner les vampires

Mike Butkus

Broché: 128 pages

Editeur : Ulisse Editions (18 octobre 2012)

Collection : Atelier


Dessiner et peindre gothiques et vampires

Dessiner et peindre gothiques et vampires

Ian Daniels

Relié: 127 pages

Editeur : Ouest-France (13 septembre 2011)

Collection : LOISIRS CREATIF


Vampires, au-delà du mythe

Vampires, au-delà du mythe

Marjolaine Boutet

Ce petit ouvrage résume en premier lieu le contexte historique de l’évolution du mythe vampirique et s’intéresse également aux démons tels que Lilith, aux anomalies physiques, signes du vampirisme. Puis l’auteur nous explique pourquoi ces êtres sont si populaires à notre époque par une approche psychologique et même philosophique des émotions (peur, notamment) et besoins humains (sexualité, autres désirs primaires, amour, passage du temps, mort...). Elle démontre à quel point l’être humain peut avoir des similitudes avec le vampire. Cependant, celui-ci a aussi un rôle de bouc-émissaire, permettant de dénouer les conflits de l’inconscient comme ceux inhérents à la vie en société. Ainsi, son utilité pour canaliser les instincts refoulés est essentielle. Tout ceci est explicité au travers des films et séries télévisées (avec une petite préférence pour ceux généralement destinés aux adolescents et jeunes adultes). Tout comme les contes de fées pour les enfants, les histoires de vampires possèdent donc une symbolique forte, indispensable à notre évolution.

© Chronique de Esther Brassac, novembre 2011

Broché: 176 pages Editeur : Ellipses Marketing (11 octobre 2011) Collection : Culture pop

Le livre secret des vampires

Le livre secret des vampires

Katherine Quenot

Une fois de plus, Katherine Quenot offre aux lecteurs férus de fantastique un ouvrage magnifique consacré aux vampires. Avec plus de 300 illustrations (noir et blanc et couleurs, anciennes ou récentes), ce dictionnaire propose les informations les plus variées sur des créatures qui ont la cote dans notre imaginaire. Tout ce qu’il faut savoir sur les vampires (apparence, pouvoirs, faiblesses, méthode pour les chasser, tuer, être transformé, évolution à travers le temps...), leur présence assidue dans le monde de l’art (littérature, cinéma, tv...), religions, traditions et superstitions, jeux de rôles, magazines, salons et autres manifestations, faits divers et criminels célèbres, théories médicales, lieux et monuments où le vampirisme est notoire.... Sans oublier que les nombreuses races de vampires sévissant dans le monde sont répertoriées !

La diversité de ce livre est étonnante et captivante. Certaines définitions sont cocasses comme celle concernant les chambres ardentes des Maisons closes des années 20. De quoi rire, s’angoisser, se passionner, s’interroger ! Seul petit regret, aucune légende n’est proposée pour l’ensemble des illustrations. Un ouvrage que j’ai donc beaucoup apprécié et que je ne peux que recommander aux lecteurs qui souhaitent découvrir l’univers des vampires ou approfondir leur connaissance dans ce domaine.

© Chronique de Esther Brassac, octobre 2011

Broché: 292 pages Editeur : Hugo et Compagnie (20 octobre 2011)

Traité de démonologie

Petit traité de Démonologie : Suivi d'autres traités rares et précieux, code des enfers, incantations diaboliques, paroles de sorciers et d'exorcistes...

Edouard Brasey

La richesse et la complexité des démons, tout comme celles de leurs univers, sont présentées dans ce bel ouvrage avec beaucoup de soin.

En première partie, le lecteur découvrira leur histoire, les passions qu’ils suscitent, les pactes et le détail des conjurations, leur correspondance avec les mois, les diverses catégories de démons malicieux (peuple de féerie) ou franchement maléfiques, les caractéristiques de la possession (avec un questionnaire pour dépister l’envoûtement), le processus d’exorcisme.

La deuxième partie liste 333 démons avec leurs hiérarchies. Chaque définition propose des informations sur leurs origines dans les diverses civilisations, leurs compétences et moult autres petites précisions captivantes.

La troisième et dernière partie propose deux traités :

- Les incubes et les succubes (étudiés sous toutes les coutures), de Jules Delassus,
- Le Temple de Satan, de Stanilas de Guaita, Hector et Henri Durville.

Les textes et illustrations (plus de 100) sont imprimés en bordeaux, ce qui est très plaisant à l’oeil.

En conclusion, le Traité de démonologie m’a paru particulièrement dense et du plus grand intérêt car il permet de découvrir les démons sous un angle objectif. Ils ne sont pas une simple incarnation du Mal comme on le pense trop souvent. Je ne peux que le recommander aux adeptes de ce genre de lecture.

© Chronique de Esther Brassac, février 2011

Relié: 432 pages Editeur : Le Pré aux Clercs (10 février 2011)

Le livre de Satan : Le diable en 666 questions

Katherine Quenot

Les 666 questions et réponses de ce magnifique ouvrage permettent de faire le tour complet de l’un des êtres les plus craints, le Diable, qui est ici étudié sous toutes les coutures, tant du point de vue des artistes que de celui des théologiens.

L’auteur entame son étude en expliquant l’étymologie des noms de Satan, son rôle dans l’histoire des mythes, sa signification symbolique et ésotérique. Elle détaille les diverses versions des récits parfois controversés et des différents courants chrétiens avec leurs croyances. Puis, elle donne des informations non seulement sur les sentiments, habitudes, actes, caractéristiques physiques, pouvoirs et intentions de Satan mais aussi sur les démons en général. Elle dévoile des anecdotes historiques et n’hésite pas à faire référence à de nombreux auteurs pour appuyer son propos. Sont ensuite passées en revue les mentalités des gens vis à vis du Diable et leur évolution à travers le temps. Mais les informations dispensées ne s’arrêtent pas là ! Le lecteur saura quel comportement adopter face à l’Ennemi, découvrira ses méthodes de séduction, des informations sur l’Enfer, le Purgatoire, les détails de la persécution des sorcières et des hérétiques, la définition du  maléfice, le déroulement du Sabbat, les cas de possession, l’exorcisme, le spiritisme... Et une foule d’autres renseignements passionnants.

La présentation très soignée (beau papier bis avec près de 300 gravures en noir et blanc) fait de ce livre sulfureux à souhait un bijoux tant visuel qu’intellectuel. Une réussite !

© Chronique de Esther Brassac, novembre 2010

Broché : 233 pages Editeur : Hugo et Compagnie (21 octobre 2010)

Grimoire des loups-garous : Suivi d'autres traités fameux de lycanthropie

Grimoire des loups-garous : Suivi d'autres traités fameux de lycanthropie

Edouard Brasey

Enfin un ouvrage exclusivement réservé aux loups-garous ! Edouard Brasey répare avec brio cet oubli regrettable en offrant une étude très complète sur ces créatures incroyables. Jugez par vous-même !

Pour débuter, des définitions et étymologies sont indiquées pour les régions de France et les autres pays. Puis le grimoire est divisé en 2 sections.

La première est elle-même divisée en 4 parties distinctes avec :

- les origines du loup-garou dans l’Antiquité grecque et scandinave,

- les caractéristiques qui définissent le loup-garou en tant que victime d’un envoûtement, son apparence, maintien, habitudes alimentaires, réactions diverses, faiblesses, indices de lycanthropie chez un humain, méthodes de transformation, impact de la Lune et des chiffres 7 et 9, risques évidents de la fréquentation de ces êtres, spécimens féminins, moyens de destruction,

- les pathologies avec leur historique, de nombreux exemples de cas et les symptômes qui conduisent au diagnostique de la maladie,

- 29 définitions des différentes espèces de loups-garous avec des précisions concernant la région d’origine, les habitudes de l’espèce, les moyens spécifiques pour tuer ou devenir l’un d’eux.

Enfin, la deuxième section propose plus d’une dizaine de récits thématiques autour du loup-garou, datant pour la plupart du 19ème siècle (légendes, contes, extraits littéraires...)

Ce grimoire est donc une petite merveille, d’autant qu’il est orné de plus de 70 gravures couleur sépia du plus bel effet. A dévorer à belles dents !!!

© Chronique de Esther Brassac, juin 2010

Relié : 432 pages Editeur : Le Pré aux Clercs (10 juin 2010)

Encyclopédie du paranormal

Encyclopédie du paranormal

Jean-Pierre Girard

Comme toujours Jean-Pierre Girard nous offre un ouvrage de référence, cette fois-ci sur tous les phénomènes paranormaux. Y sont développés des chapitres très complets concernant la parapsychologie, télépathie, perception à distance (précognition, rétrocognition, clairvoyance, autoscopie, clairaudience, psychométrie), psychokinèse, lévitation, combustion spontanée, l’illusionnisme et la parapsychologie, téléplastie, influence psi. Pour chacune de ces sections, l’auteur donne une définition, l’histoire, les expériences effectuées, les techniques expliquées clairement mais sans raccourci, les personnalités les plus connues à travers le monde, les difficultés rencontrées face aux sceptiques, ainsi que quelques exercices et conseils pratiques pour ceux des lecteurs qui souhaitent développer leurs facultés psi. De très nombreuses photos en noir et blancs accompagnent les textes. En fin d’ouvrage, 9 annexes sont proposées, notamment afin de mieux comprendre quelques bases scientifiques essentielles.

Rappelons que Jean-Pierre Girard est lui-même un sujet psi de grande valeur dont l’expérience est étendue, tant sur le plan de la parapsychologie qu’en matière d’illusionnisme. Ses connaissances scientifiques lui permettent par ailleurs d’offrir ici une étude qui ne laisse rien au hasard. Bref, s’il y a un seul livre a acquérir sur ce sujet, c’est bien l’Encyclopédie du paranormal qu’il faut choisir !

© Chronique de Esther Brassac, juin 2010

Broché: 809 pages Editeur : Trajectoire (28 avril 2005)

Livres sur les fantômes, les revenants et autres créatures effrayantes, et les phénomènes paranormaux

Livres sur les créatures de la nuit

Page précédente

Page suivante