Magie et fantasy

Retour à l’accueil de la boutique

Retour à l’accueil de la boutique

Les êtres fabuleux


Petit peuple, créatures fantasy

Fées

Elfes et nains

Animaux fabuleux

Dragons

Fantômes, revenants et démons



Mythes et légendes


Légendes arthuriennes

Culture et mythes celtiques

Culture germano-scandinave

Lieux mythiques

Mégalithes

Contes et légendes

Mythologies



Esotérisme


Livres  sur l’ésotérisme
Magie

Alchimie

Chamanisme

Symbolisme

Kabbale



Divers


Crops circles

Dessin de fantasy
Littérature fantastique
Le cinéma fantastique
Le monde de Tolkien

Moyen-Âge
La sorcellerie et les sorcières

Sélection de romans, dvd, jeux vidéo, films... de fantasy

Accueil -  Petit peuple - Animaux fabuleux - Mythes et légendes - Pratiques mystérieuses - Autres merveilles - Annuaire
- Boutique de livres  fantasy et fantastique - Plan du site - Contact - Annuaires partenaires - Liens fantasy

Annuaire

Mythes légendes

Petit Peuple

Animaux fabuleux

Autres merveilles

Pratiques mystérieuses

Boutique de livres

Accueil

Le Grand Livre des Esprits de la Maison : Nains, gnomes, kobolds, gobelins, tomtes, brownies et autres créatures des seuils, âtres, étables, caves et greniers

de Richard Ely  (Auteur), Frédérique Devos (Dessins)


Avant de pénétrer dans le monde du Petit Peuple attaché aux maisons, Richard Ely nous propose une introduction pleine de charme où se côtoient les souvenirs du temps jadis : le feu dans la cheminée, les hivers rigoureux… tout un programme !

Cette belle entrée en matière est suivie de la description soignée de créatures diverses et variées au milieu desquelles figurent des esprits pour le moins dangereux. Certes, nombre d’entre eux sont susceptibles de vous offrir des bienfaits. Cela dit, les contreparties peuvent se révéler plus que coûteuses. Vous êtes prévenus, et gare à ceux qui voudraient passer outre. Heureusement, il existe bien des manières de contrer les pouvoirs néfastes de ces malfaisants grâce notamment à des rites de purification que l’auteur se fait un plaisir de nous décrire. Ouf, nous sommes sauvés !

Par chance, ces horreurs ne sont pas les seules à hanter nos demeures. Il existe des présences bénéfiques qui emplissent les habitants de joie de vivre, à condition bien sûr de respecter certaines règles de courtoisie élémentaires. Là encore, Richard Ely explique ce qu’il convient de faire.

Émaillées d’histoires et d’anecdotes, ces pages présentent plus de 900 membres du Petit Peuple qui sont ainsi répertoriés avec moult informations passionnantes sur leur physionomie, leur caractère, les légendes et mythologies qui les mentionnent, et bien d’autres spécificités. Des espèces voisines sont également listées dans les marges.  D’ici ou d’ailleurs, ces créatures vous feront rêver ou cauchemarder.

J’ai particulièrement apprécié le mélange de contes et de descriptions informatives qui rend le propos vraiment très vivant et captivant. Autre point positif : si l’ouvrage évoque des êtres bien connus des amateurs de merveilleux (Kobold, gnomes, brownies…), il narre aussi l’histoire de personnages dont, personnellement, j’ignorais tout (gabija, alastores, trasgu,  yulin, et bien d’autres).  Une page pour chacun, mais que de choses à apprendre ! De plus, l’objet en lui-même est magnifique. La couverture brune avec des parties glacées qui ressortent sur le fond mat, le papier satiné aux tons grèges avec taches d’humidité pour lui conférer un aspect plus ancien. Et que dire des illustrations ! Elles foisonnent tout au long du livre. Certaines aux tonalités grises, d’autres aux couleurs chatoyantes. On peut dire que le talent de Frédérique Devos est unique en son genre ; les graphismes stylisés évoquent le mystère et une symbolique perdue qui invitent à voyager dans les univers parallèles.

En conclusion, un très beau livre qui vient compléter avec brio le  premier « Grand livre des esprits de la nature » des mêmes auteurs.

© Chronique de Esther Brassac, novembre 2015


Relié : 130 pages - Editeur : VEGA (6 novembre 2015) - Collection : ARTICLES SANS C


Le royaume du Nord et des Trolls

de Pierre Dubois (Auteur)

Broché : 128 pages

Editeur : HOEBEKE (29 octobre 2014)

Collection : BEAUX LIVRES

Les Plantes des Fées et des Autres Esprits de la Nature



de Véronique Barrau (Auteur), Richard Ely  (Auteur)


Mêler la botanique et le monde de féerie est à mon sens une merveilleuse idée ! Cet ouvrage en est le témoignage, d’autant qu’il est abondamment illustré en couleur de gravures et photos anciennes. Un bonheur !

La première partie du livre, 55 pages colorées en bleu, définit les membres du Petit peuple reliés aux plantes ; bien que succincte pour chacun d’entre eux,  elle offre une bonne introduction au néophyte qui découvre ainsi  les principales caractéristiques de l’univers dans lequel il va s’introduire.

La suite, pages blanches à l’aspect « marbré », propose une sorte de dictionnaire des plantes féeriques. 33 en tout (légumes, arbres, plantes médicinales…), chacune semblant être posée sur la page. Quelques renseignements d’ordre botanique sont indiqués (allure générale, nom latin, floraison, culture, famille, etc). Puis vient un foisonnement d’informations qui constitue un véritable plaisir : propriétés magiques bénéfiques ou néfastes, contes, anecdotes, protections contre certains êtres maléfiques, recettes… tout, ou presque sur le sujet. On y apprend par exemple quels sont les multiples usages que les fées et lutins font de l’algue brune, les dangers de l’aubépine au cours de certaines soirées de l’année, quel légume était évidé à Halloween avant que la citrouille ne soit adoptée. Et plus, tellement plus ! Je n’en dirai pas davantage, car je tiens à laisser aux lecteurs l’attrait de l’exploration.

J’ai été charmée par ce petit ouvrage, bien dense, bien écrit et ne lui ai trouvé qu’un seul défaut (eh oui, il y en a un) : il est trop court ! J’adorerais qu’il y ait une suite. Je me suis régalée de bout en bout. Bref, je le recommande chaudement.


© Chronique de Esther Brassac, octobre 2014


Broché : 144 pages - Editeur : Editions Plume de Carotte (18 septembre 2014) - Collection : Terra curiosa


À la rencontre des Esprits de la Nature

Loan Miege

Cet ouvrage est centré vers la communication avec les esprits de la nature. Aussi, ne trouverez-vous pas dans ces pages d’informations sur les contes et légendes, le folklore et ce genre de renseignements que l’on voit dans nombre d’excellents recueils. Ici, l’auteur nous convie à la rencontre avec les entités invisibles. Ainsi, elle donne tous les conseils, les procédures à suivre dans les moindres détails pour que les choses se passent au mieux pour le découvreur (vous !) et le découvert. Déjà, on nous explique quels cadeaux sont susceptibles de plaire aux esprits de la nature, et le choix et large ! Pierres, huiles essentielles, images, musique… des listes indicatives sont proposées.

Mais les explications ne s’arrêtent pas là ! L’auteur nous indique précisément comment percevoir les portes d’entrée vers le petit peuple, de quelle manière les ressentir par l’intermédiaire d’outils tels que le pendule, les baguettes de sourcier (et comment les fabriquer), la façon de repérer le gardien pour chaque porte ainsi que le grand portail. Les zones vibratoires positives et négatives font l’objet d’une étude, permettant un nettoyage énergétique et une bonne harmonisation avec les esprits de la nature. Puis, nous passons à une nouvelle approche, cette fois il s’agit des chakras qui, là encore, sont soigneusement explicités pour parvenir à un état d’équilibre nécessaire aux bons contacts avec les esprits.

La deuxième partie de l’ouvrage s’intéresse aux rencontres proprement dites avec 42 créatures différentes. Pour chacune, plusieurs pages présentent leurs liens avec les éléments (air, terre, eau, feu, éther), les périodes d’éveil, mode de vie, communications avec d’autres esprits, manière d’aider cette créature, ses relations avec les humains, message qu’elle adresse à ceux qui la contactent. Je le rappelle, ces informations ne sont pas du tout assimilables à celles que l’on trouve dans les livres habituellement consacrés au petit peuple.

Parmi ces esprits, on peut mentionner des objets (comme les bols chantants, par exemple), des végétaux, des lieux (tels le cercle mégalithique de Brodgar), des minéraux, des dévas, des animaux fabuleux (exemple, le dragon), des fées ou encore Merlin l’enchanteur…

Pour terminer, l’auteur nous invite à apprendre la manière appropriée de planter un arbre.

Ce livre est donc très particulier, très original et il nécessite de garder l’esprit bien ouvert pour l’apprécier à sa juste valeur. J’ajouterai qu’il est très beau, sur papier glacé, tout en couleur et illustré. Bref, pour les amoureux de la nature, de la féerie, du bien-être spirituel… ce livre est fait pour vous !

© Chronique de Esther Brassac, mai 2014

Broché : 327 pages - Editeur : EXERGUE (19 avril 2014)
Collection : ARTICLES SANS C

BESTIAIRE FANTASTIQUE & CREATURES FEERIQUES DE FRANCE

Amélie Tsaag Valren (Auteur), Richard Ely (Auteur)

Broché : 320 pages

Editeur : Terre de Brume; Édition : 1re (11 octobre 2013)

Collection : Bibliothèque du Merveilleux

Livre des fées, des elfes et des lutins

Françoise MORVAN (Auteur), Arthur RACKHAM (Auteur)

Relié : 168 pages

Editeur : OUEST FRANCE (8 novembre 2013)

Collection : BEAUX-LIVRES

L'elféméride : Le grand légendaire des saisons

Pierre Dubois, René Hausman

Broché : 184 pages

Editeur : HOEBEKE (30 oct 13)

Collection : BEAUX LIVRE

Le grand livre des esprits de la nature - Fées, elfes, lutins, faunes, sirènes, pixies, dryades et autres créatures des forêts, montagnes, rivières, océans et jardins

Richard Ely (Auteur), Fréderique Devos (Auteur)

Ce bel ouvrage de 34 cm de haut sur 23.5 cm de large fait le point sur 100 membres du Petit Peuple. A ceux-ci, il faut ajouter des dizaines d’autres représentants de faerie dont la description vient se nicher dans les marges droites. Soit 1150 dénominations différentes dans l'ouvrage ! Car, sachez-le, si les êtres qui vont vous être présentés ici sont tous plus originaux les uns que les autres, il n’en demeure pas moins que la plupart ont des alter ego dans différentes régions ou pays du monde.

Alors, qu’allez-vous découvrir en ouvrant ce petit monde ? Des créatures uniques, étonnantes, parfois adorables… quoi que ! Le plus souvent, leur personnalité est à double tranchant. Aussi, méfiez-vous ! Cet album vous aidera à prendre les précautions qui s’imposent pour aller à leur rencontre.

Mais entrons sans plus attendre dans le vif du sujet.

Chaque page s’organise autour d’un long encadré central de couleur blanche dans lequel vous trouverez nombre d’informations sur l’être étudié : histoire, moeurs, etc… Ne vous attendez pas à lire de monotones listes de renseignements. Non, la surprise est au rendez-vous à chaque paragraphe.

A l’extérieur de cet encadré, la page prend une teinte grège du plus bel effet, créant des marges où se logent informations complémentaires et illustrations. En marge gauche, caractéristiques physiques et mentales, étymologie du nom (c’est d’ailleurs la première fois que je vois ce détail dans un ouvrage sur la féerie, ce qui me semble une idée formidable !). Toujours dans la marge gauche, un paragraphe intitulé « Au jardin », permet de déterminer les endroits de prédilection où il est possible d’observer la créature en question.

Comme je disais plus haut, la marge droite est principalement dévolue à la présentation d’êtres rangés dans la même catégorie. Ah, j’oubliais : les personnages qui figurent entre les pages de l’album nous viennent de tous les pays et de toutes les régions pour le plus grand bonheur des lecteurs... c’est là un choix très sage des auteurs, non seulement parce qu’il existe des êtres tout à fait fascinants qu’il aurait été dommage de négliger, mais aussi une mesure de prudence (imaginez la jalousie des négligés et leur vengeance ! J’en frissonne rien que d’y penser !).

Bref…

Pour revenir à des considérations plus prosaïques, je vous parlerai maintenant de l’autre aspect du Grand livre des esprits de la nature : les illustrations. En les évoquant, j’ai de petites étincelles dans les yeux. La quasi-totalité sont en couleurs (les autres sont de couleur grège, plus foncé que l’arrière plan), aquarellées et vraiment originales. Sur certaines pages, elles s’étalent en grand format. Bravo à Frédérique Devos qui nous emmène ainsi dans son univers si particulier.

Classé par ordre alphabétique pour les 100 principales créatures, vous pourrez retrouver les autres sans difficulté grâce à l’index en fin d’ouvrage.

Sans doute me direz-vous : « Oui, il a l’air formidable mais des livres sur la féerie, j’en ai déjà plein ma bibliothèque, il en sort tellement ! ». Ce à quoi je vous répondrais, cher lecteur affamé de merveilleux, que moi aussi j’en ai une belle brochette. Pourtant, en comparant celui-ci avec ceux que je possède déjà, je peux vous assurer que le Grand livre des Esprits de la Nature vous en apprendra encore, même s’il est vrai que certaines informations se recoupent. « Donc, ce livre est parfait ? ». Presque, cher lecteur. J’ai noté un petit défaut : les marges intérieures sont trop petites à mon goût et il n’est pas très facile de lire les textes placés à cet endroit.

En conclusion, un très, très beau livre pour s’informer sur les esprits des forêts, montagnes, rivières, océans et jardins. Tout un programme !

© Chronique de Esther Brassac, mai 2013

Broché : 128 pages - Editeur : VEGA (2 avril 2013) - Collection : ARTICLES SANS C

Grande encyclopédie du merveilleux

Grande encyclopédie du merveilleux

Edouard Brasey

D’abord parue en trois tomes puis en « Petite encyclopédie », la « Grande encyclopédie du merveilleux » vient d’être rééditée pour notre plus grand bonheur, cette fois dans un format de grande taille. Ces nouvelles dimensions (30,2 X 24,8 cm) sont particulièrement agréables car on a le sentiment d’entrer dans une atmosphère de magie, un univers de vieux grimoire. De plus, la couverture est superbe : épaisse, cartonnée avec des décors argentés. Le papier est de belle qualité et vieilli. Chaque page est émaillée d’illustrations souvent en couleur, plus de 650 au total : gravures, peintures, photos, dessins de Sandrine Gestin. Chacune des dix-sept entrées de chapitre, présentée sur une double page est richement enluminée par Alain-Marc Friez, à l’imitation des manuscrits médiévaux. Sublime !

Bien sûr, avant de l’ouvrir, je me disais : « Génial, mais il s’agit d’un énième livre qui propose des informations que l’on retrouve partout, étant donné la foison d’ouvrages sur la féerie ». Eh bien, pas du tout ! C’est réellement une encyclopédie approfondie et j’ai découvert nombre d’éléments peu traités dont j’ignorais tout. Par exemple, j’ai appris l’existence des dragons-fées, celle de la baleine-cheval, de monstres semblables à celui du Loch Ness, ou encore celle du curé-loup qui dit la messe une fois par an pour les loups... Et bien d’autres encore.


Le livre est divisé en trois parties :

1 - « Des peuples de la lumière » qui comptent ceux de l’air, de la forêt, de l’eau, de la terre et des collines,

2 - « Du bestiaire fantastique » qui comprend dragons et serpents, monstres marins et des lacs, loups et bêtes pharamines, animaux sacrés et sorciers, montures fantastiques et oiseaux fabuleux,

3 - « Des peuples de l’ombre » parmi lesquels on trouve les peuples de la peur (trolls ou géants par exemple), peuples de la mort avec notamment les fantômes, peuples des cimetières dont les vampires ou encore les zombies font partie, peuples des métamorphoses tels les humains qui se transforment en animaux, peuples de l’enfer et pour terminer peuples sorcier.


Les définitions proposées pour chaque créature peuvent être complétées par des informations complémentaires. Par exemple, pour la « Banshee », des détails sont donnés sur ses différentes fonctions et sur son cri si particulier. L’histoire, les caractéristiques, les divers noms selon les régions et pays, les activités, des extraits d’auteurs témoins, la personnalité, les mythes, l’habitat, la tenue vestimentaire, l’aspect physique, des anecdotes, les dons et pouvoirs, le comportement avec les humains, les offrandes à faire, les actes à éviter, les conjurations, la hiérarchie et vie sociale... Tout cela est indiqué, plus ou moins, selon les créatures étudiées. Certaines définitions sont courtes, d’autres s’étalent sur plusieurs pages (par exemple, la « Sirène » comprend huit pages). Pour parachever cette oeuvre, une bibliographie de cinq pages est suggérée. Un index par nom de créatures permet de les retrouver plus facilement.


Que dire de plus ? Cette encyclopédie est un petit bijou. Je l’adore et je pense que de nombre de lecteurs seront de mon avis.

© Chronique de Esther Brassac, novembre 2012

Relié: 432 pages Editeur : Le Pré aux Clercs (11 octobre 2012)

Le grimoire des Fées & Lutins: et autres minuscules créatures...

Le grimoire des Fées & Lutins: et autres minuscules créatures...

Fabrice Colin

Relié: 160 pages

Editeur : Deux Coqs d'Or (3 octobre 2012)

Collection : Mes Poches Deux Coqs d'Or


Le fabuleux abéféedaire farfelu

Le fabuleux abéféedaire farfelu

Pascal Moguérou

Belle reliure: 100 pages

Editeur : Les Editions du Lombard (15 juin 2012)

Collection : LIVRE ILLUS MOG


Traité de Faërie : Suivi d'autres recueils fameux de Féerie et d'Elficologie

Traité de Faërie : Suivi d'autres recueils fameux de Féerie et d'Elficologie

de Merindol Ismael

Edouard Brasey narre les circonstances dans lesquelles il a découvert le traité de faërie de Ismaël Mérindol et comment il réalisa le présent ouvrage.

Dans le traité proprement dit, Ismaël raconte l’histoire de sa vie à la première personne, ce qui rend le texte très vivant. Il donne nombre d’informations sur le Petit Peuple au fil de son récit. De plus, de nombreux extraits de textes sont répartis tout... Lire la suite de la chronique

Relié: 465 pages - Editeur : Le Pré aux Clercs (2 avril 2009)

Encyclopédie illustrée des esprits de la nature

Encyclopédie illustrée des esprits de la nature
de
Jean-Paul Ronecker

Avec plus de 650 définitions différentes, l’Encyclopédie des esprits de la nature offre un vaste panorama de nombreux êtres féeriques.

Les informations données sont particulièrement intéressantes dans la mesure où les esprits présentés sont bien souvent peu connus. Par ailleurs, certaines entrées sont traitées sur plusieurs pages, démontrant ainsi le profond intérêt de l’auteur pour le Petit Peuple et la qualité de son travail de recherche... Lire la suite de la chronique

Broché: 273 pages - Editeur : Trajectoire (1 décembre 2005) - Collection : Les Incontournables


Les Jardins de Findhorn

Les Jardins de Findhorn

L’ouvrage est divisé en plusieurs chapitres, chacun consacré au témoignage de l’un des protagonistes de cette fabuleuse aventure.

Peter Caddy créa les jardins dans des conditions qui, au premier abord, paraissaient à ce point difficiles que la moindre tentative semblait vouée à un échec retentissant. Il raconte dans le détail toutes les péripéties qu’ils vécurent ensemble, lui et son entourage, les expériences extraordinaires ainsi que les rencontres merveilleuses qu’ils firent... Lire la suite de la chronique

Broché: 195 pages - Nombreuses photos couleur et noir et blanc - Editeur : Le Souffle d'Or - Édition : 3e édition revue et augmentée - (23 juin 2008) - Collection : Findhorn


L'Encyclopédie du Merveilleux : Des peuples de la lumière

L'Encyclopédie du Merveilleux : Des peuples de la lumière
de
Edouard Brasey (Auteur), Sandrine Gestin (Illustrations), Jean-Louis Fetjaine (Préface)

Relié: 129 pages
Editeur : Le Pré aux Clercs (20 octobre 2005)
Collection : Fantasy


L'Encyclopédie du Merveilleux : Tome 3, Des peuples de l'ombre

L'Encyclopédie du Merveilleux : Tome 3, Des peuples de l'ombre
de
Edouard Brasey

Relié: 110 pages
Editeur : Le Pré aux Clercs (2 novembre 2006)
Collection : Fantasy


Livres généralistes sur le petit peuple et le monde de féerie : informations et contes...

Livres sur le petit Peuple

Page précédente

Page suivante