Magie et Fantasy
Accueil

Accueil

Puis, et c’est la fonction qui est la mieux connue, elle décide de la destinée du nouveau-né, choisissant ses qualités, ses dons et toutes les capacités et les chances qui jalonneront sa vie. Elle le protégera tout au long de sa vie.


Cependant, il ne faut pas oublier que certaines fées marraines peuvent se révéler redoutables et d’une grande méchanceté si elles se sentent offensées !


Les Tria Fata, les trois Parques, les Normes, les Moires et bien d’autres encore sont des fées marraines.


Il en existe de toutes sortes, leurs noms et leurs caractéristiques changent en fonction des régions dont elles sont originaires.


Leurs attributs vont de la quenouille, ou du rouet, en passant par les ciseaux, avec lesquels elles coupent le fil de la vie, jusqu’à la classique baguette magique que l’on retrouve dans les contes moyenâgeux et dont le succès ne se démentira pas dans les siècles ultérieurs.


Leur apparence est bien souvent celle d’une belle jeune femme ou d’une gentille dame aux formes aussi généreuses que l’est son coeur.


Cependant, il existe également des fées marraines nettement moins sympathiques et dont la physionomie s’accord à merveille avec leur méchanceté : petites vieilles rabougries et maigrichonnes au nez crochu et au menton recourbé orné d’une grosse verrue....


Personne n’a oublié la fée Carabosse !

Les fées marraines


Le rôle de la fée marraine est multiple.


Tout d’abord, elle apporte son aide aux femmes qui sont sur le point d’accoucher afin de les soutenir durant ce cap difficile mais aussi pour éviter tous les problèmes qui peuvent apparaître pendant la venue de l’enfant.

Les Parques - Alfred Agache (1843-1915)

Les Parques
Alfred Agache (1843-1915)